Sylius logo

Pour visiter notre site, vous devez être en âge d’acheter et de consommer de l’alcool selon la législation de votre pays de résidence.

S’il n’existe pas de législation sur ce sujet, vous devez être âgé de 18 ans et plus.

NON, quitter la boutique OUI, j’ai plus de 18 ans

LIVRAISON GRATUITE à partir de 299€ d'achat !

Domaine Labruyère Moulin-à-vent Champ de Cour 2016

Domaine Labruyère Moulin-à-vent Champ de Cour

2016
24,00 €
Quantité maximale atteinte

Vendu par 6 soit 144,00 € le carton

Bouteille - 75 cl

Le premier trimestre est frais et humide, avant un radoucissement début avril.
La fin du mois d'avril et le mois de mai sont froids et très humides avec des températures proches de 0°C, ce qui freine la croissance de la vigne.
La remontée des températures à partir du 7 juin permet à la floraison de démarrer autour du 16 (3 semaines plus tard qu'en 2015). Mais ce mois est surtout marqué par un violent orage de grêle, le 24, qui touche fortement le nord du Beaujolais. Heureusement les plus belles parcelles de l'appellation Moulin à Vent, à mi coteaux, sont épargées.
Les forts écarts de températures d'une semaine à l'autre entraînent un début de véraison le 10 août, situant ce millésime parmi les plus tardifs de ces dernières années.
Septembre est exceptionnellement chaud et sec, permettant d'atteindre de belles maturités. Les vendanges débutent le 20 septembre au Domaine Labruyère.

Encépagement: 100% Gamay

Parcelle granitique exposée Sud-Est, Champ de Cour a la particularité de présenter des galets sous une épaisse couche d'argile ce qui confère au vin un caractère minéral et une belle ampleur.

La fermentation alcoolique se déroule en cuves béton de 50 hl, dans une logique de sélection parcellaire permettant de mettre en valeur les spécificités de ce terroir unique. L'installation est thermo-régulée.
L'élevage de ce grand vin se fait à 6% en fûts de chêne et à 94% en demi-muids, dont 5% de fûts neufs, pendant 12 mois et ensuite en cuves béton pendant 6 mois. Légère filtration, aucun collage.

Cette cuvée a été dégustée le 23 avril 2018 : 
Robe : Belle robe rouge rubis.
Nez : Très charmeur sur des notes florales (pivoine, pétale de rose) et épicées (clou de girofle).
Bouche : Tendre, agréable, savoureuse et fruitée (cerise fraîche). En finale de bouche, les tanins sont fins et élégants.
Potentiel de garde : plus de 5 ans.

Plats : Civet de lièvre, navarin d'agneau, ragoût de bœuf, coq au vin, foie de veau...

Température de service : 15-17°C